Les contes de fées

17 Jan

Comment ma mère m’a pourri la vie… en me racontant des contes de fées!

Bon, les gens normalement constitués doutent de plusieurs ingrédients d’un bon conte de fées!

– une princesse qui dort pendant plus de 100 ans (quand elle se réveille, elle a le même âge que le prince… suspect!), ben elle se réveille et elle n’a pas le visage gonflée, les yeux collés, la marque des draps incrustée sur la joue… Toi quand tu dors 12h, tu ressembles à un boxeur en fin de carrière… Elle sent bon, son haleine est semblante à un champ de roses (parce que moi j’ai jamais lu que la princesse elle fait la même feinte que nous… le brossage de dents avant le bisou du matin! enfin juste au début d’une relation bien sûr!)

– une princesse qui danse dans la forêt en parfaite harmonie avec les animaux, les papillons viennent se poser sur ses doigts, elle tourne au milieu des biches… Bien sûr… Moi je dans souvent avec les loutres, des ours et un pingouin!

– un crapaud qui se transforme en Prince… le plus beau mensonge de l’histoire de l’Humanité… S’il vous plait… un peu de respect pour les petites filles…

Le truc c’est que nous, les grandes princesses ont a encore la larme à l’oeil en entendant « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants »… qu’est ce qu’on est conne!
Pourquoi ils écrivent pas la vérité?
En plus ils ont le choix de la fin et ça serait moins répétitif:
– La princesse a embrassé le Prince une seconde fois et il s’est retransformé en crapaud répugnant, qui ne pense qu’à voir des matchs de foot dans les bars avec ses copains, à boire plus de bières que des allemands!
– Le prince, après avoir épousé la princesse, continuait à voir d’autres princesses (d’autres royaumes)… enfin c’est du boulot de conquérir plein de princesses, s’il faut à chaque fois tuer un dragon, monter tous les escaliers de la tour… pendant que la princesse number 1 l’attendait tranquillement à la maison…
– Le prince prend la princesse pour sa mère, il attend qu’elle lui fasse le lit, le linge, la bouffe… il ne lui fait jamais de surprise, de cadeau, il lit le parchemin à table, ne fait jamais la vaisselle, ne s’oocupe pas de ses rejetons… ne dit jamais à la princesse qu’elle est belle et merveilleuse… elle n’est forcément pas à la hauteur de la Reine Mère!
– Le prince était resté en contact avec d’autres princesses qu’il avait été réveiller dans sa jeunesse (elle est où la sorcière dans ces cas là? elle pourrait faire une distribution de pommes empoisonnées à ces connasses de princesses)… la Princesse d´sirait alors dormir encore une fois pendant 100 ans.

Et mon final préféré:

– La princesse en avait ras le popotin des mensonges, excuse, lacheté du prince charmant… (oué charmant… charmant…) et elle décida de l’envoyer se faire voir! Elle appela ses copines princesses (enfin celles qui dormaient plus), elles sortirent faire la fête, rouler des pelles au troubadours, coucher avec les bad boys des contes de fées (le gros connard, beau fils de la sorcière…)… elles n’écoutèrent pas les conseils de ces connes de leurs marraines les fées… se vêtirent avec des jeans et des décolletés (finie la robe merengue rose!) et dansèrent sur du rock, swing, bollywood y des salsa endiablés (finies la robe et la valse!)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :