Archive | Marionnette, sa famille, ses amis RSS feed for this section

Si si, ma fille pourrait faire TOP CHEF!!!

3 Déc

IMG_0904Ahhhh les mamans!
Dès notre plus jeune âge, , elles nous idolâtrent: « Tu as fait un beau caca tout marron, bravo mon chéri! »
Elles nous considèrent comme des surdoués, des enfants en avance: « Si si, je vous assure, elle a mis son pied dans sa bouche, génial, non? »
Puis on grandit, et elles deviennent plus souples, moins exigeantes. Elles se contentent de notes comprises entre 9 et 13. Elles se font à l’idée qu’on ne sera surement pas Nobel de Physique, et qu’on n’inventera pas non plus l’eau chaude… Mais elles nous aiment toujours. Et elles continuent de s’émerveiller sur nos petites qualités…

Alors pour ma mère qui m’a élevée au Couscous Bolino (d’ailleurs, il semblerait que le couscous n’existe plus mais il y a du hachis parmentier et des nouilles… Dis, Maman, tu aurais pu varier les plaisirs!), au steak haché cuit au micro-ondes (autrement dit « steak haché/semelle ») et au clafoutis aux fruits (en boite of course, avec la cerise rose fluo évidemment!), le fait que je sache faire cuire un œuf, des nouilles ET du riz passe pour un exploit!
Elle se vante donc à ses amis: Oui, ma fille elle pourrait participer à TOP CHEF, je vous assure, elle fait un gratin sans le faire bruler, elle assaisonne bien la salade et elle fait des merveilles avec les restes dans le frigo… Si si même quand il ne reste que du beurre, des cornichons, du ketchup et du lait, je vous assure…

Je caricature un peu parce qu’en vrai j’adore faire la cuisine, tester de nouvelles recettes, regarder les invités et attendre le petit « mmmm c’est bon, tu me donneras la recette? »
Je la vois déjà me dire:
– Marion, tu exagères, c’est pas exactement comme ça que ça se passe…
– Mais Maman, la vie n’est sympa que si on exagère un peu…
– Oh je te pardonne, tu es si douée pour ça aussi…

Et… il y a quelques jours… ce fut le drame…
J’étais en vacances chez Madame ma Maman, au bled (au Maroc!) et nous étions invitées chez un ami à qui elle avait vanté mes talents culinaires…
– On amène quoi?
– Rien, raboulez vos fesses et c’est tout (réponse polie pour dire « ce que tu veux mais si c’est du vin, c’est bien! »)
– Allez on fait le dessert…
– Ok (réponse polie pour dire « ça me va mais n’oublie pas le vin! »)

– Marion, tu vas faire quoi comme dessert?
J’étais partagée. Entre la trouver sacrément gonflée (elle propose de faire un dessert et c’est moi qui me retrouve aux fourneaux!) et lui donner un peu de satisfaction en démontrant par A+B que sa fille est bel et bien une cuisinière hors pair!
C’est bien entendu ce besoin de briller qui l’a emporté… J’aurais pu faire un gateau que je maitrise, oui, j’aurais pu jouer la facilité… Mais j’ai fait du zèle, j’étais grisée par le regard rempli d’Amour de ma mère… Alors à cause des envies d’homme enceinte de mon amoureux, je me suis retrouvée à chercher une bonne recette de « Banana bread »… Ben ouais, parfait, c’est light pour finir un repas choucroute, non?

J’ai donc commencé la recette, dans une cuisine qui n’était pas la mienne (vous me voyez déjà venir avec mes excuses à la noix?), avec des ustensiles qui n’étaient pas les miens et avec des ingrédients qui n’étaient pas forcément les bons…
« Maman t’as du sucre roux? Comment ça ton épicier n’a jamais vu de sucre roux? Bon ben je vais le remplacer par du sucre normal »… (Une vraie cuisinière qui se respecte ADAPTE les recettes!)
« Elle est bizarre cette recette, je vais faire le mix des 4 recettes trouvées, ça sera mieux » (devant le regard ébahi de Mamounette!)
« Maman, t’as du beurre pommade? du sucre semoule? de l’extrait de vanille? Non? T’inquiète, c’est pas grave, j’en mets pas! »
« Maman ton four on le met comment à 180°C? Ah il faut regarder le thermomètre que tu as placé dedans et ouvrir la porte si ça devient trop chaud? Ouais c’est pratique ça! »

Et comme prévu… c’était super méga dégueulasse (les chiens ont quand même apprécié le cake à la banane, enfin surtout à la farine! Il n’en restait pas une miette!)

Pauvre Mamounette… Elle a perdu la face devant ces quelques amis…
Si tu veux te rattraper, dis-leur que je sais faire l’alphabet en rotant… ça je le maitrise depuis ma plus tendre enfance!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Le jour où mes principes sur l’éducation ont volé en éclat!

6 Nov

IMG_9672
Quand on n’a pas d’enfant, on a plein de principes…
Des principes du genre « moi mon enfant il ne fera jamais cela », ou alors « moi je lui ferai que des purées bio » et puis aussi « je ne lui parlerai pas comme à un neuneu mais je lui expliquerai TOUT… parce que c’est trop facile les parents qui se cachent derrière des mensonges et qui pour avoir la paix, refile leur iphone à leur gamin de 2 ans »…

Et puis j’ai passé une journée avec mon petit neveu de 2,5 ans… et pouf… tous ces principes ont volé en éclat!

1. On a déjeuné au Mac Do.

2. J’ai rigolé quand il a passé son temps à monter sur la banquette et sauter.

3. J’ai fait du chantage: « si tu fais pas caca, on va pas au manège ».

4. J’ai joué la facilité devant un aquarium où y avait une araignée de mer et où d’autres parents expliquaient calmement à leur progéniture « Non chéri, ce n’est pas un crabe, c’est une araignée de mer »… Quand le petit s’est retourné vers moi plein d’espoir, comme si un monde allait s’écrouler en disant « Tatie, c’est un crabe? »… je lui ai fait un énorme sourire en lui disant « oui, c’est un crabe! » (et je lui ai fait signe que les autres étaient neuneus, parce qu’une araignée c’est pas dans l’eau! »… et j’ai du affronter les regards accusateurs des parents autour! Bordel, ils leur disent que les cloches, la petite souris et le Papa Noël, ça existe, mais honte à moi si je fais passer une araignée de mer pour un crabe???

5. J’ai encore joué la facilité quand il m’a dit « ça mange quoi un crabe? »… J’ai essayé de lui expliquer pour les algues… mais face à sa mine perplexe, j’ai craqué… « mac do… les crabes ça va au mac drive sous-marin et ça mange des frites et du ketchup »… et hop un petit garçon aux anges… et encore des regards de travers de la part des adultes autour!

6. Facilité quand tu nous tiens… quand il a montré du doigt les pompons de mon écharpe et qu’il a dit « Châtaignes? »… j’ai commencé à lui dire « non petit cœur, ce sont des pompons, d’ailleurs les châtaignes c’est pas rose fluo tu sais… » et qu’il m’a répondu « Non, châtaignes! »… j’ai baissé les bras!

7. Quand j’ai voulu avoir une conversation normale avec mon amoureux, j’ai refilé mon iphone avec l’application du con de chat qui répète tout ce qu’il entend. Et hop, un peu de calme pendant 4 minutes!

J’en passe et des meilleures! Mais avec tout ça, on a passé une super journée!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les SMS qui me font rire!

17 Oct

Tous les jours, depuis que j’ai découvert le blog « Avec Maman« , j’ai des petits moments de franche rigolade devant mon écran d’ordi (= au boulot), je glousse, mes collègues comprennent bien évidemment (pas la peine d’avoir fait « Maths Sup / Maths Spé ») que je ne suis pas devant un document professionnel (bizarrement, le budget ou les plannings m’ont rarement fait glousser comme une pintade)!

Pour tous ceux qui ne connaissent pas encore (shame on you!), c’est un super blog d’échanges trop drôles de SMS entre une mère et son fils!!! Je surkiffe la mère, ses « buses », sa haine envers sa belle-fille et ses « problèmes informatiques »… et ça me rappelle parfois la mienne de Maman (qui adoooooore les émoticônes et surtout ceux qui bougent!)
Extrait d’AVEC MAMAN: Page Facebook du blog AVEC MAMAN

tumblr_mo4bpcBZ6a1s60gj0o1_500
Et suite à ça, moi aussi je voulais partager avec vous 2 échanges de SMS qui m’ont fait me rouler par terre (non non je ne suis pas dans l’exagération!).
Le 1er, vient de ma Maman! Bon, je suis pas objective mais je la trouve tellement drôle… (même si y a pas d’émoticône! Heureusement d’ailleurs!)

sms Maman

Quand j’ai fait la nana « choquée » style « Maman, quand même m’envoyer ça… c’est pas joli joli! », elle m’a rétorque:
– Ben franchement c’était pour aller plus vite… Vu que si je t’avais envoyé « t’es où? », tu aurais répondu « Dans ton cul » et on n’aurait pas été hyper avancé!
Donc en plus d’être drôle, elle me connait très très bien! Bien joué Madame Maman!

Et le 2ème vient de mon amoureux:

sms NicoVoilà comment a dégénéré un SMS où il me demandait mon avis pour savoir s’il devait (ou pas) aller chez le médecin… Oui oui, il dit TOUBIB, c’est un peu son côté « vieille France »!
Je lui ai donc répondu qu’il était assez grand pour savoir s’il devait y aller ou pas… et c’est là que ça dégénère!
Pour info, il n’était pas si malade que ça, 2 petits Lysopaïne et c’était fini! Ouf! Donc « NOT TOUBIB »! Ne vous inquiétez pas!

Donc allez-y les gens, continuez à m’envoyer des SMS qui me font trop marrer! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon baptême du Sex Shop!

12 Sep

sexy-center-couple-biarritz

Oui oui vous avez bien lu le titre! Je sais que ma maman, mon beau-papa, ma belle-tatie, etc… lisent ce blog mais j’assume!

ça fait quelques années (2 ou 3 je pense) que je vois des pubs pour « Sexy Center »… Y en a partout… des pubs… pas des Sexy Centers… au cinéma, dans le journal, dans les gratuits locaux, au dos du ticket de caisse du supermarché… Franchement on ne peut pas ignorer qu’ils ont installé une « Grande surface du Sexe » au Pays Basque. D’ailleurs ils ont choisi un endroit stratégique: la « boutique » est bien planquée derrière les concessionnaires voiture!
« Allez chérie, viens on va mater les voitures comme tous les samedis et après je t’achète une tenue de soubrette! »

L’autre jour, nous étions, mon cher et tendre et moi-même, à un enterrement de vie de jeune fille (EVJF pour les intimes) et sur un « cap ou pas cap » (lancé par Bibi il me semble), le groupe s’est retrouvé à se garer sur le parking de la fameuse « boutique »…

Déjà sur le parking, grosse déception! Dans mon imagination, le bâtiment devait être tout beau, avec des strass svarowski, des néons rouges, des plumes roses, plusieurs étages, une vraie grande surface quoi! Mais non, c’est un hangar pas si immense, mais immensément blanc et immensément austère… Mais comme l’habit ne fait pas le moine, nous avons décidé d’entrer!

A l’entrée, l’hôtesse ne semble pas s’appeler Pamela comme dans mon imagination, elle n’est pas blonde à forte poitrine, n’a pas 25 ans et n’est pas non plus habillée en Mère Noël Sexy…
C’est plutôt Nicole, une dame d’un certain âge avec une coupe garçonne et des faux airs de Super Nanny (paix à son âme!) qui nous accueille.
Bien entendu, je commence frénétiquement à zyeuter à droite, à gauche, dans les contre-allées, à la caisse… non pas pour visiter les lieux en 10 secondes mais plutôt pour vérifier que je ne connais personne et que personne ne pourra me reconnaitre!
Ni ma collègue de la compta, ni un vieux copain de mon cousin, ni la vendeuse de chez Promod (qui a pourtant une tête de coquine!)… C’est bon, la voie est libre!

Des hommes seuls devant le rayon DVD, quelques petits couples… C’est tout… On est loin de la frénésie d’une grande surface!

Par contre, avec mes copines aussi campagnardes que moi, on a découvert plein de « trucs », plein de » machines »…
Si vous pensez que dans un sexshop il y a seulement des sextoys et des boules de Geisha, allez y faire un tour!
On s’approchait en grimaçant « mais qu’est-ce que c’est? mais à quoi ça peut bien servir? », on tournait autour de l’accessoire en question… et dès qu’une d’entre nous avait une vague idée de l’utilité du machin, elle devait l’expliquer aux autres… On laissait échapper des « ohhhhhhhh » de surprise et des gloussements de pintades…
On avait surement l’air de grosses ploucs mais qu’est-ce qu’on a rigolé!

Voilà, c’était mon baptême, mon premier sex shop!
Je suis une grande fille maintenant! Et je me demande bien comment les gens inventent des accessoires comme ça!

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est pas moi!

8 Juil

e4044775Ceci est un message très sérieux.

Je tiens à vous dire que je ne suis pas à l’origine de tous les trucs bizarres que vous vivez…

Y a 2 jours, ma grand-mère (82,5 ans) reçoit un appel téléphonique « masqué »:

– Allo j’écoute (elle décroche toujours comme ça ma grand-mère!)
– Oui, bonjour, on est une entreprise de distribution d’eau pour les foyers
– Oui?
– On distribue de l’eau dans votre quartier, plusieurs de vos voisins ont déjà souscrit à nos abonnements…- D’accord… et?
– Est-ce que vous avez de l’eau Madame?
– Oui, bien sûr.
– Parfait, alors vous pouvez aller vous laver le cul!

Donc vous l’aurez compris, ma grand-mère a été victime d’un canular téléphonique facile mais rigolo (ah ben oui, quand y a le mot « cul », c’est toujours rigolo)!

Le problème c’est que la conversation a continué:

– C’est toi Marion?
– Quoi?
– Je sais que c’est toi Marion… tu me fais une blague?

Le petit plaisantin a raccroché… Mais mamie n’a pas voulu en rester là… Elle en a de suite parlé à ma mère… – Tu sais quoi? Marion m’a fait une blague par téléphone… et blablabla…

Et samedi, repas de famille… Vlà-t-y pas qu’elle se met à raconter son histoire et qu’elle insiste:
– Hein que c’est toi!
– Non Mamie, j’ai pas le monopole des blagues pourries!
– Mais allez, avoue…

Bref, à tous mes biens chers amis… Je le répète: je n’ai pas le monopole de la blague pourrie… et si des gens vous disent des gros mots par téléphone, ce n’est pas forcément moi! Merci de votre compréhension!

Rendez-vous sur Hellocoton !

%d blogueurs aiment cette page :